Radu RIZOIU

Radu RIZOIU

Chargé de cours à la Faculté de Droit de l'Université de Bucarest.
Formateur à l'Institut National de la Magistrature.

Domaines d'intérêt : droit civil, droit financier, droit de l'énergie.

Communication au colloque 20 ans et le temps du Droit : « 20 ans après : l’unification du droit des sûretés réelles en Roumanie »

Une sûreté est d’autant plus efficace qu’elle est plus sûre; la simplicité offre le plus grand degré de sûreté. En partant de ces prémisses, le processus de réforme du droit roumain des sûretés réelles a fait un long chemin : de la division napoléonienne en privilèges, gages et hypothèques, jusqu’à la forme actuelle qui est plus proche de l’idée d’hypothèque.
On peut parler aujourd’hui d’un droit commun des sûretés réelles, construit selon le modèle de l’hypothèque, qui traverse toutes les institutions traditionnelles (privilèges, gages et hypothèques) ou modernes (ventes à rémére, cessions de créance a titre de garantie, ventes avec la réserve de la propriété). Le modèle s’étend au-delà de la zone conventionnelle vers les sûretés réelles ou judiciaires, permettant ainsi un véritable concours entre les différentes charges qui pèsent sur un bien.