Radu Nicolae CATANĂ

Radu Nicolae CATANĂ

Professeur à la Faculté de Droit de l'Université « Babeș-Bolyai » de Cluj-Napoca.
Vice-Président de l'Université « Babeș-Bolyai » de Cluj-Napoca.
Secrétaire général statutaire du Consortium Universitaria, composé des plus prestigieuses universités de Roumanie.
Expert permanent de l’Agence Roumaine pour l’Assurance de la Qualité dans l’Enseignement Supérieur (ARACIS), pour l'évaluation des programmes universitaires concernant les sciences juridiques.
Evaluateur de l’Agence Universitaire de la Francophonie et de Fulbright Roumanie.
Membre du comite scientifique de la Revue Roumaine du Droit des Affaires et du Central Bank Journal of Law and Finance.

Domaines d'intérêt : droit des sociétés, droit commercial, droit des assurances, droit comparé.

Contribution au colloque 20 ans et le temps du Droit : modération dans le cadre de la quatrième section - Le temps du droit des affaires - Le temps du droit du travail, et communication : « 25 ans depuis la loi des sociétés - quelques problèmes restants qui continuent de provoquer la pratique des affaires et de la jurisprudence »

L’anniversaire d’un quart de siècle de la loi des sociétés nous apporte un droit des sociétés en évolution dans la première moitié de cette période, mais un droit très provoqué dans le deuxième «mi-temps», d’un côté par le nouveau Code civil, d'un autre côté par les droits spéciaux comme ceux des institutions de crédit et du marché de capital. Le nouveau droit commun des sociétés paraît anachronique, oublié entre l’espace naturellement contractuel et la zone techniquement institutionnelle de l’ancien droit commercial, apparemment répudié par le Code civil.
Les évolutions des formes de sociétés traditionnelles, des obligations des dirigeants, de leur révocation, de l’exercice des droits des associés et de la fusion des sociétés ne sont que quelques exemples d’une satisfaction très partielle du désir des entrepreneurs d’emprunter une forme juridique sociétaire soumise au droit roumain.