Ludovic DE VILLÈLE

Ludovic DE VILLÈLE

Professeur associé à la Faculté de Droit de Paris-Saclay-Évry.
Président du Conseil de Perfectionnement de l’Institut Universitaire Professionnalisé de l’Université Paris-Saclay-Évry « Juriste d’Entreprise ». Chargé d’enseignement à l’Institut Judiciaire de droit privé à l’Université Paris II Panthéon-Assas.
Professeur au Collège juridique franco-roumain d'études européennes.
Arbitre à la Chambre Arbitrale du Sport du Comité National Olympique et Sportif Français.
Président de la Commission Juridique et Disciplinaire de la Fédération Française d’Équitation.

Domaines d'intérêt : droit public, droit des affaires, droit du travail.

Communication au colloque 20 ans et le temps du Droit : « 20 ans de droit du travail à l’épreuve du marché de l’emploi »

Depuis plus de vingt ans, l’influence de la conjoncture économique sur le droit du travail n’a cessé de croître. Entre un droit du travail trop protecteur des intérêts du salarié et pas assez flexible pour les uns, et trop soumis au diktat des lois du marché pour les autres, le législateur français s’est résolu à être pragmatique afin de répondre aux objectifs de plein emploi et de croissance. Dans ce contexte, les lois Aubry apparaissent comme les derniers marqueurs d’un droit du travail tourné vers les intérêts du salarié, alors qu’au contraire, les réformes qui leur ont succédées, caractérisent une volonté d’assouplir les règles du travail pour mieux tenir compte des réalités du marché.