Histoire

Fondé en 1995, le Collège juridique franco-roumain d’études européennes est le fruit d’un partenariat scientifique d’excellence entre la Faculté de Droit de l’Université de Bucarest et un consortium d’universités françaises emmenées par Paris I Panthéon-Sorbonne. Lieu de l’élite universitaire francophone, il propose des enseignements en Droit avec une spécialité en Droit Européen des Affaires. Il délivre les diplômes français de Licence en Droit, Maîtrise et Master II en droit et gouvernance des affaires européennes et internationales de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.



Une longue tradition

En 1864, après avoir adopté le Code de Commerce et le Code Pénal, la Roumanie adopte le Code Civil des Français dans l’enthousiasme de l’élite francophone et francophile du pays. C’est sans aucune domination politique ou militaire que le Droit français s’impose alors en territoire roumain, mais sous le fait d’une profonde influence culturelle, certes facilitée par un patrimoine juridique commun hérité du Droit romain. Depuis lors, la France et la Roumanie partagent un même esprit dans leur approche des questions juridiques et des institutions étatiques. 

Les liens entre les juristes français et roumains remontent donc à fort longtemps, amenant tout naturellement une coopération universitaire extrêmement riche, notamment entre la Faculté de Droit de Paris et la Faculté de Droit de Bucarest. De nombreux étudiants roumains viennent dans la capitale française pour parfaire leur formation et rentrent ensuite chez eux en conservant un lien particulier avec la France et les camarades rencontrés sur les bancs des cours de Droit du Code Civil ou des Institutions Politiques. Sarmiza D. Bîlcescu en est le symbole le plus connu. Elle est, en 1890, la première femme européenne docteur en droit en France pour sa thèse soutenue à la Faculté de Droit de Paris puis retourne à Bucarest et devient la première femme avocate en Europe.

La Sorbonne à Bucarest

A l’initiative d’universitaires de Paris I Panthéon-Sorbonne et avec le soutien du Ministère des Affaires Étrangères et du Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Insertion Professionnelle, est créé à Bucarest en 1994 un Institut franco-roumain de Droit des Affaires et de la Coopération Internationale Nicolae Titulescu - Henri Capitant. Il propose une formation post-universitaire spécialisée destinée à de jeunes diplômés roumains en droit ou en économie et à des juristes professionnels. L’Institut délivre alors un Diplôme d’Université commun en Droit des Affaires de Paris I Panthéon-Sorbonne et de la Faculté de Droit de l’Université de Bucarest.

Le succès est immédiat, tant et si bien que très vite est envisagée l’ouverture d’une filière juridique francophone permettant aux étudiants roumains inscrits en Licence en Droit  d’obtenir un diplôme français en complément de leurs études juridiques roumaines. A la rentrée 1995, le Collège juridique franco-roumain d’études européennes ouvre ses portes. Il permet l’obtention de la Licence en Droit de l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, ainsi que de la Maîtrise en Droit des Affaires. Il est épaulé par un Consortium d’appui regroupant une dizaine d’universités françaises parmi les plus prestigieuses. 

Les activités de l’Institut sont peu à peu intégrées à celle du Collège jusqu’en 2005 où le Diplôme d’Université en Droit des Affaires laisse la place au Master Professionnel de Droit international et européen des Affaires qui vient compléter le cursus du Collège.

Officier de l’Ordre du Mérite Culturel de la Roumanie

Le Collège demeure un lieu d’élite universitaire bien connu du monde académique et salué pour la qualité de ses enseignements « à la française ». Le Président de la République de la Roumanie lui-même  a tenu à le souligner en accordant au Collège le titre de Chevalier de l’ordre national culturel, le 27 Novembre 2009.

Devenu depuis quelques années un véritable pôle scientifique, combinant activités de recherche et de formation à la recherche, le Collège juridique s'est vu de nouveau récompensé par le Président de la Roumanie, qui l'a décoré, le 11 mai dernier, du titre d'Officier de l'Ordre du Mérite Culturel, catégorie H "Recherche scientifique".


Faculty of Law of UNIBUC French Foreign Office Université Paris I La Sorbonne

Fondé en 1995
Officier de l'Ordre du Mérite Culturel
de la République de Roumanie

Copyright © 2017
Site réalisé par Direct Design