Annonces

15 novembre 2018 - Conférence " les impacts juridiques et éthiques du développement de l'intelligence artificielle", par Madame Nathalie Nevejans, Maître de conférences à l'Université d'Artois

 Madame Nathalie Nevejans, Maître de conférences à la Faculté de droit de l'Université de Douai, tiendra  une conférence sur "Les impacts juridiques et éthiques du développement de l'intelligence artificielle", le jeudi 15 novembre à 18h00, dans l'amphithéâtre Basilescu de la Faculté de droit de l'Université de Bucarest.

"Depuis plusieurs années, les progrès de la robotique et de l’intelligence artificielle sont prodigieux. L’ensemble de la robotique civile (robots chirurgicaux, robots industriels, robots destinés aux personnes âgées, robots de services, …), de la robotique militaire (robots de guerre, drones de guerre, …) et des programmes d’intelligence artificielle (chatbot, …) renouvelle les débats.  Or, le développement de l’intelligence artificielle aura un impact très important en termes économiques, sociaux, juridiques et éthiques. 

En matière civile, l’intelligence artificielle et la robotique autonome ont attiré l’attention du législateur européen, comme en témoigne la Résolution européenne concernant les règles de droit civil sur la robotique du 16 février 2017. Toutefois, ce texte, sans valeur obligatoire, suscite plus de difficultés qu’il n’en résout. En effet, il tend à déformer l’état de l’art en robotique et à adopter une vision teintée de science-fiction.

En limitant la réflexion à l’intelligence artificielle et aux robots autonomes civils, on constate qu’ils posent de nombreux problèmes aussi bien juridiques qu’éthiques très délicats. Doit-on accorder la personnalité juridique à un programme d’intelligence artificielle ou à un robot autonome ? Comment déterminer le responsable en cas de dommage causé par un robot ou une IA ? Comment les questions éthiques concerneront l’ensemble de la société civile lors de l’usage des robots autonomes et des IA ?

Il est impossible de faire l’économie de ces débats aujourd’hui, car la Commission européenne doit adopter une directive en 2019 concernant l’intelligence artificielle et la robotique autonome, laquelle aura une valeur obligatoire dans l’Union européenne. Il est donc indispensable que toutes ces difficultés soient appréhendées dès maintenant en raison de leur inévitable impact sur la société, et sur l’humain lui-même.



07/11/2018 - 09:15

Faculty of Law of UNIBUC French Foreign Office Université Paris I La Sorbonne

Fondé en 1995
Officier de l'Ordre du Mérite Culturel
de la République de Roumanie

Copyright © 2018
Site réalisé par Direct Design